Biographie

elements

Enfance pluvieuse dans la campagne normande, entourée de vaches, de maïs, de lin et de tempêtes qui arrachent les tuiles aux grandes marées.

1989 : Bac économique et social au lycée Jeanne d’Arc à Rouen. 352 cafés-cigarette avenue de la Porte des Champs, 488 parties de baby-foot à la Croix de Pierre et pas de mention.

1995 : DEA Musique et musicologie du XXème siècle :  » Le temps lisse. Approche d’une vision extra-européenne et européenne. » 147 pages utiles pour caler un meuble.

1995 : CAPES d’Education Musicale et démission après deux ans en poste dans la très remarquée Académie de Créteil, cimetière des vocations enseignantes.

1998 – 2003 : Locales de Radio France, Radio France Internationale, France Inter. 68 contrats précaires et deux fois bloquée dans l’ascenseur, mais quand on aime on ne compte pas.

2004 : Clermont-Ferrand, des puys, des pneus et de la pierre de Volvic. Et aussi du rubgy. Avis aux amateurs.

2008 : Reconversion dans le code parce que : « There will be two kinds of people in the world, those who tell computers what to do, and those who’re told by computers what to do.  » (Marc Andreessen)

2013 : Chambéry à une heure de Paradiski, domaine des Arcs et de la Plagne. Parce que sans la neige, la vie serait une erreur.

2015 :  Année du renversement.

2017 : Haute-Tarentaise. Au plus près des montagnes. Sur la photo, c’est Saint-Grat, saint patron de la vallée d’Aoste, représenté sur une fresque de 1460 conservée intacte à Vulmix.